Panier
Votre panier est vide

QU’IMPORTE LE STYLE, TANT QU’IL S’AGIT DU VÔTRE

Paul O'Rourke est chef cuisinier à Dublin, la capitale irlandaise. Découvrez Paul (@insect_chart) qui utilise la couleur et adore les expérimentations pour transformer son appartement en centre-ville en festin pour les yeux.

Canapé Carlton camel

Parlez-nous de vous.

Je m'appelle Paul et j'ai 40 ans. Je suis né et j'ai grandi à Dublin, où je vis encore aujourd'hui, à seulement 15 minutes à pied de chez mes parents. Je suis chef cuisinier et je travaille depuis un peu plus de 20 ans.

Décrivez votre intérieur.

J'ai acheté mon appartement en 2009 et je le partage avec mon partenaire, Pawel. Il s'agit d'un appartement avec une chambre situé au rez-de-chaussée, en centre-ville. Nous avons donc un beau jardin, mais l'espace est limité. Il s'agissait d'une nouvelle construction, si nette que tout était blanc, assez uniforme. C'était donc un peu comme une toile vierge, en fait ?

Waouh, aujourd'hui ça ne ressemble plus du tout à une toile vierge ! Avez-vous toujours eu un style d'intérieur si expressif ?

Non, pas du tout. À mon avis l'appartement était destiné à un certain type de personnalité. J'ai travaillé lentement à le mettre en valeur, tout en développant mon style. Mettre en couleur est quelque chose qui m'a réellement stupéfait Tout a commencé lorsque j'ai peint le mur situé derrière mon canapé Carlton avec la couleur « Down Pipe » par Farrow & Ball. J'ai adoré la façon dont cela a fait ressortir le canapé. J'ai ensuite ajouté des œuvres d'art et j'ai réalisé que c'était mon style ! Il y a désormais de la couleur partout ! J'ajoute sans cesse des accessoires, comme mes bouteilles en plastique moulées provenant de déchets de la plage, réalisées par un artiste sur Instagram.

Chaise rouge
Lit
Lit

Le conseil traditionnel pour les petits espaces est de mettre des tons clairs. Ce qui est intéressant, c'est que vous avez réussi à travailler avec des tons sombres sans que l'espace ne donne une sensation d'oppression !

J'aimerais pouvoir dire que c'est le résultat d'années d'expérience, mais en fait ce n'est qu'une question d'expérimentation, mais aussi d'accepter de faire des erreurs. J'ai déjà peint les murs, et décidé de les repeindre quelques jours plus tard, ce qui a beaucoup agacé mon partenaire [rires]. Je ne fais pas de planches d'inspirations ou autre chose dans ce genre-là. Je fais les choses directement. Je suis sûr que mon travail en tant que chef m'aide, par le fait de travailler sur la couleur et la disposition, et d'expérimenter les ingrédients. J'adore les défis ! Je dirais que l'éclairage fonctionne merveilleusement. Disposer d'un joli mélange de lampes directionnelles douces donne des touches colorées aux soirées.

« Chez soi », qu'est-ce que cela signifie pour vous ?

Même avant la pandémie, nous ne sortions pas énormément. Nous avons donc toujours investi dans notre appartement – en termes de temps et d'argent. C'est un confort pour nous et une source de bonheur. C'est aussi un loisir pour moi, un espace dans lequel j'ai beaucoup de fierté. C'est drôle, car si vous m'aviez demandé il quelques années si j'étais prêt à partager des photos de mon appartement sur les réseaux sociaux, j'aurais répondu que cela n'arriverait jamais. Cependant aujourd'hui tout le monde le fait et c'est une excellente façon de trouver l'inspiration.

Avez-vous des conseils d'ordre général pour s'adapter aux petits espaces ?

Je pense qu'il est nécessaire d'être honnête avec soi-même et de s'interroger sur sa façon de vivre et l'espace dans lequel on vit. Dans notre cas, l'appartement avait une grande cuisine. On aurait pu penser qu'elle ferait le bonheur d'un chef cuisinier. Mais après un certain temps, je me suis rendu compte que nous n'en utilisions pas la moitié. J'ai donc enlevé des armoires, abattu deux murs et créé un espace cuisine plus petit, ouvert sur le reste de l'appartement.

La chambre avait de grandes garde-robes allant du sol au plafond, mais elles prenaient elles aussi trop de place et n'étaient pas utilisées. Je les ai donc échangées contre un buffet BoConcept, ce qui rend notre petite chambre beaucoup plus spacieuse. Il y a toujours un compromis à trouver : les vêtements non utilisés selon la saison sont rangés dans le salon ainsi que certaines casseroles, mais en tant que chef, je pense que les casseroles font une belle décoration ! Vous savez, nous ne vivons qu'à deux ! Nous avons donc fait la part des choses et trouvé ce qui nous convenait.

Quel est votre prochain projet et pourquoi la poignée @insect-chart ?

Je pense que le jardin a besoin d'attention, mais je veux vraiment m'occuper d'abord des nouveaux sols en bois à poser. Mon nom d'utilisateur Instagram ? Je voulais utiliser un pseudonyme, car à l'époque nous pensions que l'intimité pouvait être préservée [rires]. C'est alors que mon poster avec des insectes accroché au mur à attiré mon attention. Tâche terminée.

Famille jouant aux cartes autour d'une table de salle à manger

Des intérieurs plus inspirants

Découvrez des intérieurs plus inspirants les uns que les autres et visualisez comment d'autres personnes se sont approprié les créations BoConcept pour développer leur extraordinaire créativité.

Découvrir

Conseils de décoration gratuits

Nos décorateurs d'intérieur vous aident gratuitement à choisir et personnaliser votre intérieur. Venez nous voir pour obtenir des conseils décoration ou réservez un entretien sans engagement dès aujourd'hui.

En savoir plus
PRO1A